09 avril 2021

Mémoires de cyclones aux Archives Départementales - 2021

C’est aux Archives Départementales que les collégiens de Leconte de Lisle de St Louis se sont retrouvés le vendredi 9 avril 2021.

Un moment pédagogique pour alimenter leur projet de classe : « Mémoire d’un cyclone ».

Une opération lancée en novembre 2020 par la Préfecture en partenariat avec le Département de La Réunion et le Rectorat.

 

Version texte de la vidéo :

Enthousiastes à la tâche, ces collégiens de St Louis enquêtent sur l’histoire des cyclones à la Réunion. Un phénomène naturel qui fait partie de nos vies. 

 

Kémuel SONAR-TARACONAT, Collège Leconte de Lisle 

Il y en a un, c’est le cyclone GAMEDE qui est là-bas, de 2017. Il a marqué parce que moi j’étais encore petit. Et ma Maman elle l’a vécu et apparemment, c’était un gros cyclone. Déjà, il a détruit le pont de la rivière St Étienne. 

J’ai appris comment se protéger quand il y aura un cyclone parce que ça fait longtemps qu'il n’y en a pas eu. 

 

Commentaire

Une salle de lecture des archives départementales où se trouvent des trésors de savoir. Et avec des trésors, les précautions sont de mise. 

 

Ambiance  

Corine HIVANHOÉ, Responsables des publics, Archives départementales de la Réunion

Respect du document et donc manipuler délicatement les documents. Ne pas toucher les documents, ne pas écrire sur les documents et ne pas s’appuyer sur les documents. Donc ça, c’est important. Donc toujours mettre le document devant et écrire à côté. Donc c’est quand même des documents qui sont précieux, importants pour l’histoire de La Réunion et les enfants doivent aussi connaitre comment manipuler ces documents. 

 

Commentaires  

Des lettres, du papier jauni, des journaux, des photos sur papier,  à l’heure du numérique ces supports d’apprentissage deviennent innovants. 

 

Eddy FONTAINE, Professeur de SVT, Collège Leconte de Lisle St Louis

Acquérir des connaissances et développer des compétences dans différents domaines. Aussi bien dans le domaine scientifique, on a pu apprendre ce qu’était réellement un cyclone. Où il se formait, les conditions de formation. 

Dans le domaine de la maîtrise de la langue qui est vraiment la base. Surtout pour des élèves de réseau d’éducation prioritaire. Et ça leur permet aussi de développer des compétences dans le domaine numérique. C’est vraiment quelque chose de très riche. 

 

Ambiance discussion enfant 

Avant de venir ici, on a fait des vidéos, des interviews. 

 

Ambiance Préfet 

Je vous remercie de vous être engagés dans cette démarche. 

 

Damien VAISSE, Directeur des Archives Départementales de La Réunion

Nous, on à la mémoire des cyclones depuis l’origine. Les cyclones ont été enregistrés à la Réunion depuis 1657. On a même le peuplement, on en a la trace, depuis le début du XVIIIème, des dégâts qui sont causés ici ou à l’île de France à travers la correspondance des administrateurs de la compagnie des Indes. 

 

Commentaire  

Une thématique qui devient un levier pédagogique mais surtout un moyen de transmission d’une culture commune : celle du risque

 

Jacques BILLANT, Préfet de La Réunion 

Il faut connaitre le territoire dans lequel on vit. Les risques encourus par ce territoire et c’est ce qui fait la force d’une population sur un territoire donné. C’est de vivre en prenant en compte les risques et ça passe par cette culture là. 

 

Commentaire   

Alors qu’il n’y a pas eu de cyclone depuis 2002 sur notre île, préserver la mémoire devient essentiel surtout qu’il est impossible d’éviter le passage d’un météore. 

 

Un reportage d’Alexandre GILLES
Département de La Réunion / 974TV © avril 2021

 

Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire