20 août 2020

Le ministre des outremers Sébastien Lecornu rencontre les acteurs du monde agricole - 2020

Visite de la plantation MELISSA à Saint Benoît Visite de la plantation MELISSA à Saint Benoît
Le Ministre des Outre-Mers Sebastien Lecornu dans le champ de cacaos de la plantation Melissa. Le Ministre des Outre-Mers Sebastien Lecornu dans le champ de cacaos de la plantation Melissa.
Rencontre avec les acteurs de l'agriculture à Saint Benoît Rencontre avec les acteurs de l'agriculture à Saint Benoît
Le Ministre s'est rendu sur le pont suspendu de la Rivière de l'Est à sainte-Rose, pour la présentation du chantier de réhabilitation de l'infrastructure. Le Ministre s'est rendu sur le pont suspendu de la Rivière de l'Est à sainte-Rose, pour la présentation du chantier de réhabilitation de l'infrastructure.
Visite de la plantation MELISSA à Saint Benoît Visite de la plantation MELISSA à Saint Benoît

Séquence agricole à la Plantation Mélissa de Saint-Benoît : le Ministre des outremers souligne l'importance du projet de territoire AGRIPéi 2030 piloté par le Département

 

C’est à la plantation Mélissa ce jeudi 20 août à Saint-Benoît que s’est déroulée la séquence agricole avec le Ministre de l’Outre-mer Sébastien Lecornu. Après une visite de la plantation, il a participé à une table ronde à laquelle étaient présents Cyrille Melchior, Président du Département, Frédéric Vienne, Président de la Chambre d’agriculture, Patrice Selly, Maire de Saint-Benoît et Président de la Cirest, ainsi que les acteurs du monde agricole et de la pêche.

A cette occasion, le Ministre a rappelé l'importance de mettre en œuvre le projet de territoire "AGRIPéi 2030", construit par le Département avec l'ensemble des partenaires, en cohérence avec la volonté exprimée par le Président de la République lors de son déplacement sur l'île en octobre 2019. 

La séance de travail a permis d'aborder certains sujets d'importance particulière pour déployer ce projet : les financements disponibles pour développer les filières de diversification (notamment le POSEI et le CIOM), la transformation de la filière canne, la différenciation des produits réunionnais sur le marché hexagonal et européen, ou la valorisation des produits locaux au sein de la restauration collective.

Il a par ailleurs confirmé la venue prochaine de Julien Denormandie, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, pour travailler avec les acteurs réunionnais sur ces questions.

« L’agriculture est un des piliers de l’économie réunionnaise, et après cette crise sanitaire qui impacte fortement notre économie, il était important de faire le point avec les agriculteurs parce que l’Etat et le Département sont engagés auprès du monde agricole. Il y a ici un monde agricole dynamique, en pleine mutation et la visite d'exploitation d'aujourd'hui l'aura largement démontré. Il s’agit d'amplifier la diversification, de produire plus, de produire mieux, et de faire reconnaitre l'excellence de nos produits sur le marché local comme à l’export. La structuration et le développement des filières, la transformation des productions, l’accès des produits locaux au marché notamment de la restauration scolaire, sont là des thèmes qui nous tiennent en cœur et la venue du Ministre de l’Agriculture sera une belle opportunité pour aller encore plus loin dans les mesures mises en place par la Collectivité pour accompagner les agriculteurs » déclare Cyrille Melchior.

 

Version texte de la vidéo :

Commentaire: Dernier jour de visite ce jeudi pour Sébastien Lecornu qui s'est penché sur l'agriculture à La Réunion. C’est à Saint-Benoît, sur l'exploitation de la Plantation Mélissa, que le ministre des Outre-Mer s'est rendu. 

 

Vincent SABLE - Gérant de la Plantation Mélissa: « Je suis Plantation Mélissa, je m'occupe de la partie production agricole donc la production agricole qui est essentiellement tournée sur fleurs fruits et feuillages tropicaux et après il y a toute la panoplie de fruits tropicaux qu'on peut  cultiver l'héritage de l'exploitation des années 60 de mon grand-père, je parle des letchis Bras Cannot, donc l'origine du letchis Bras Cannot c'est ici. On fait après plein d'autres choses que ce soit de la carambole, de la banane, de la petite banane, de la banane blanche. »

 

Commentaire: Après la visite de l'exploitation, Sébastien lecornu a participé à une table ronde avec les acteurs du monde agricole.

 

Sébastien LECORNU - Ministre des Outre-Mer: « Ce matin, je confirme évidemment l'objectif collectif que nous nous sommes assignés, collectivités territoriales évidemment, État, Chambres Consulaires et les différentes filières qui est d'avoir cette auto-suffisance alimentaire pour 2030. Alors ça veut dire qu'on aura besoin quand même de tout le monde, déjà on va avoir besoin des réunionnaises et des réunionnais parce que qui dit marché local dit comportement local. Il s'est passé des choses pendant le covid et le confinement dans lequel on a réappris à consommer parfois très local, on a réappris à aller sur de la vente directe, on en parlait avec le Président de la Chambre il y a quelques instants, ça c'est une dimension culturelle. Il s’est passé quelque chose pendant le confinement mais il faut le garder, il faut arriver à le conserver. Il y a aussi la diversification, et ça je pense que si on a choisi cette exploitation, au delà de la très grande gentillesse du couple qui nous a accueilli, c'est de se dire qu'à un moment donné on a besoin, pour assurer un niveau de revenus suffisants de nos agriculteurs, d'avoir des sources diversifiées et là vous avez un peu de tout. Un mot quand même pour le Président du Conseil Départemental, parce que le Conseil Départemental de La Réunion s'engage de manière assez unique sur les questions agricoles, je le dis parce que j'étais Président de département moi même, vous le savez, j'ai présidé mon département, j’ai été ministre en charge des collectivités territoriales, donc j'ai quand même beaucoup voyagé et peu de conseils départementaux en métropole, dans l'hexagone ou en outre-mer s'investissent autant sur ces questions agricoles et c’est à saluer parce que c’est remarquable. »

 

Cyrille Melchior - Président du Département: « D’abord, bien sûr, les problèmes c'est de toujours lutter pour aller le plus loin possible en termes de qualité et de quantité produite. Ça veut dire quoi? Ça veut dire une agriculture capable d'accompagner les consommateurs réunionnais qui ont besoin de produit frais de circuits courts, et là bien sûr le monde agricole s'adapte et l’État, comme le Département, nous accompagnons ces efforts par la mise en place de crédits venant bien sûr du budget du Département mais aussi de l’Union Européenne, par la mise en place de nouvelles filières, de nouvelles filières structurées, par la mise en place de nouveaux outils de transformation, et bien voilà un monde dynamique, un monde en mutation. »

 

Commentaire: La matinée s'est achevée par un déjeuner avec les acteurs du tourisme à Sainte-Rose à la ferme auberge La Cayenne. 

 

Reportage Sophie Rougier
Département de La Réunion - 974TV août 2020 

Plan Départemental de Transition Ecologique et Solidaire