Aller au contenu principal

16 octobre 2018 - -> Week-ends Nature : le programme est en ligne : réservez votre visite guidée, + d'infos dans notre Agenda et dans la rubrique 'Nos compétences / Environnement '           -> Il y a 100 ans, le 5 octobre 1918, l'aviateur Roland Garros mourait au combat. A l’occasion du centenaire de sa disparition, les Archives départementales proposent une exposition retraçant sa vie. + d'infos dans la rubrique 'Nos compétences / Culture'          -> Pour vos demandes de subvention Associations culturelles et sportives : inscrivez-vous en ligne jusqu'au 31 octobre : rubrique 'Vos services en ligne'        -> Fermeture de l'Artothèque tous les week-ends et jours fériés jusqu'en novembre 2018.         -> Les inscriptions pour le transport scolaire des élèves et étudiants en situation de handicap pour la rentrée 2018/2019 sont effectives (rubrique 'Nos compétences / Routes')            -> Net Bourses, site d'inscription en ligne pour les aides aux étudiants : inscriptions ouvertes pour l'année universitaire 2018-2019, rendez-vous sur notre site internet Net Bourses

13 juin 2018

Pacte de Solidarité Territoriale : 1ère signature avec la commune de Saint-Pierre - 2018

Mme ROUVRAIS vice présidente du CCAS, le Président du Conseil Départemental Cyrille MELCHIOR et Michel FONTAINE maire de Saint Pierre
poignée de main entre le Président du Conseil Départemental et le Maire de la ville de Saint Pierre
Jacques Lombardie Directeur du CCAS de St Pierre décline les applications du futur Pacte de Solidarité Territorial sur la commune de Saint Pierre

Ce mercredi 13 juin, c’est à la mairie de Saint-Pierre que s’est déroulée la signature de la première convention du Plan de Solidarité Territoriale (PST), un nouveau dispositif d’aide aux communes, voté en Séance plénière du Département le 14 mars 2018.

Le Président Cyrille Melchior a souligné que cette signature était la concrétisation d’un engagement pris lors de son élection à la présidence du Département le 18 décembre dernier « J’avais alors annoncé ma volonté d’activer et de développer la solidarité territoriale en nous appuyant sur les acteurs de proximité que sont les communes et les CCAS » ajoutant que « 6 mois après l’annonce de cet engagement, nous voilà donc ici présents pour signer ce premier pacte de solidarité territoriale, pacte validé par les conseillers départementaux le 9 mai dernier. Il prévoit une aide départementale en faveur de la Ville de Saint-Pierre à hauteur de 4,7 millions d’euros en investissement et de près de 900 000 euros en fonctionnement ».

 

 

 

La convention signée entre le Département, la mairie de Saint-Pierre et le CCAS, a pour objet de définir les projets intégrés au PST de la commune ainsi que les modalités techniques et financières de sa mise en œuvre dans une logique de coresponsabilité et de codéveloppement. Les projets éligibles permettent à la commune au titre de l’investissement de réaliser plusieurs opérations telles que l’extension du skate park de la ravine blanche, la création de plateaux synthétiques à la Ravine des cabris et à Grand Bois, la réhabilitation de la tribune du stade de Grand Bois, la création d’un centre social et culturel ligne paradis, l’aménagement d’un local d’activités culturelles y compris un studio d’enregistrement à Bois d’Olive etc. Au titre du volet social, les projets validés ciblent la jeunesse, les personnes de plus de soixante ans et l’accompagnement des familles confrontées à des difficultés éducatives et sociales.

Pour Michel Fontaine, cette signature va permettre à la commune d’avoir des financements pour sortir rapidement des équipements de proximité « La Réunion connaît une urgence sociale majeure. Pour y faire face, nous avons des projets mais qui, par manque de financement, ne pouvaient pas se concrétiser. Aujourd’hui, grâce à ces aides du Département, nous pourrons les mettre en place rapidement, je peux citer des terrains synthétiques, mairie annexe avec une bibliothèque de quartier ou des aides aux associations qui œuvrent par exemple dans le domaine de l’aide aux Sans Domicile Fixe, etc ».

Ce nouveau dispositif d’aides intitulé Pacte de Solidarité Territoriale porte sur une enveloppe de 90 millions d’euros pour la période 2018-2020, décomposée  comme suit, 75 M€ en investissement et 15 M€ en fonctionnement hors amélioration de l’habitat. Il permettra aux communes de mener des projets adaptés à leurs besoins, à leurs attentes et aux réalités des territoires et des populations.

D’ores et déjà, les conseillers départementaux ont validé 11 pactes de solidarité territoriale (Cilaos, Bras-Panon, Les Avirons, Sainte-Suzanne, Saint-Louis, Saint-André, Saint-Pierre, Saint-Denis, Salazie, Le Port, Saint-Paul), soit près de la moitié de l’enveloppe allouée, pour un montant global de près de 44 millions d’euros.

Comme l’a rappelé le Président du Département « l’ambition de ce pacte est de donner à chaque territoire les moyens de son développement, au regard des enjeux économiques et sociaux particuliers. Nous avançons à un rythme très soutenu dans la préparation de ces partenariats et leur signature prochaine. Je souhaite que l’ensemble des communes de La Réunion, et donc que tous les Réunionnais, puissent bénéficier de la solidarité territoriale du Département d’ici la fin de l’année » a-t-il conclu.

 

Consulter le dossier de presse

 

Transcription textuelle de la vidéo :

 

Commentaire

C’est à Saint-Pierre, que le Président du Département, le maire de la commune et la Vice-Présidente du CCAS signe la première convention liée au Pacte de Solidarité Territoriale.

Un dispositif d’aide en faveur des communes que propose le Département. L’objectif est d’accompagner le développement des territoires à la fois dans le domaine économique et social.

 

Cyrille MELCHIOR Président du Département de La Réunion

« Pour aller vers le renforcement de l’épanouissement humain, il faut avoir des équipements de qualité dans les quartiers.  Et quand vous réalisez un petit terrain de football, ou bien des équipements comme une bibliothèque ou alors un centre d’animation, un centre d’accueil pour les gramounes : ce sont des équipements de proximité qui sont très utiles et qui favorisent l’épanouissement humain. Le lien social, le mieux vivre ensemble et la promotion de l’épanouissement des hommes et des femmes de La Réunion c’est une belle ambition. Et nous portons cette ambition avec les maires à travers le Pacte de Solidarité Territoriale. »

 

Commentaire

La commune de Saint-Pierre bénéficiera d’une enveloppe de 4,6 Millions d’euros pour la réalisation d’une quinzaine de projets et d’aménagement de proximité.

 

Michel FONTAINE Maire de Saint-Pierre

« Je prends exemple : terrain synthétique, mairie annexe avec une bibliothèque de quartier. Ou aide aux associations qui oeuvrent, par exemple, dans l’aide aux sans domicile fixe. Pas mal de choses qui  nécessitent véritablement des aides rapides pour que il y ait des projets qui sortent rapidement de terre. »

 

Commentaire

900 000 euros seront également attribués au Centre Communal d’Action Sociale de Saint-Pierre.

 

Simone ROUVRAIS Vice-Présidente du CCAS de Saint-Pierre

« Beaucoup de personnes sont en précarité, et on est obligés de leur venir en aide.  Tout ce pacte sociale ça va aller beaucoup sur les familles en précarité.  Sur la réhabilitation de l’habitat, et je crois que c’est vers toutes ces familles précaires  qu’on va dans un premier temps orienter cette somme là. »

 

Commentaire

Le Pacte de Solidarité Territoriale en faveur des communes représente une enveloppe globale de 90 millions d’euros disponible sur 3 années.

Cette enveloppe comporte un volet investissement de 75 Millions d’euros et un volet social pour un budget prévisionnel de 15 millions d’euros.

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

+

Je propose ma vidéo