Aller au contenu principal
17 juil. 2018

Saint-André : Inauguration du nouveau Centre de Secours et d’Incendie et signature du Pacte de Solidarité Territoriale - 2018

la nouvelle caserne vue de l'extérieur la nouvelle caserne vue de l'extérieur
les officiels coupent le ruban de l'inauguration les officiels coupent le ruban de l'inauguration
les élus posent la première pierre du chantier de l'avenue de la République les élus posent la première pierre du chantier de l'avenue de la République
Le vice-Président du CCAS Ghislain Payet, le maire de St André Jean-Paul Virapoullé et le Président du Département Cyrille Melchior signent le pacte de solidarité Le vice-Président du CCAS Ghislain Payet, le maire de St André Jean-Paul Virapoullé et le Président du Département Cyrille Melchior signent le pacte de solidarité

Rendez-vous était pris dans l’Est, ce mardi 17 juillet.

Deux temps forts ont rythmé le déplacement du Président du Département et Président du CASDIS, Cyrille Melchior, à Saint-André.

La première escale s’est effectuée chemin Lefaguyès (Zone d’activité Andropolis) où a été inauguré le nouveau Centre d’Incendie et de Secours, sur un terrain de près de 5000 m² mis à la disposition par la Commune. Cette inauguration a été effectuée en présence de Jean-Paul VIRAPOULLE, Maire de Saint-André, de Amaury de Saint-Quentin, Préfet de La Réunion, des élus du CASDIS,  du Colonel Hervé Berthouin, Directeur départemental du SDIS 974, des membres de l’encadrement de l’établissement, du personnel du centre de secours de la commune et des intervenants de l’opération.

Priorité à la modernisation et à l’amélioration des conditions de travail

2,9 M€ tels sont les coûts des travaux (financés par le Département de La Réunion à 80 % et par la ville de Saint-André à 20 %) pour ce centre qui compte deux corps de bâtiments et accueillera 37 sapeurs pompiers professionnels, 60 Sapeurs-pompiers volontaires et 6 sapeurs-pompiers en service hors-rang. La construction de ce nouveau centre concrétise la politique de casernement arrêtée par Cyrille Melchior, Président du CASDIS et par l’ensemble des élus du conseil d’administration « Je suis très heureux d’inaugurer ce nouveau centre qui offre aux sapeurs pompiers des conditions optimales de vie et de travail car ils méritent  notre reconnaissance et notre soutien. Près de 3000 interventions ont été menées en 2017 et il est de notre responsabilité de maintenir une qualité de secours prodigués quotidiennement en faveur des Réunionnais » a indiqué Cyrille Melchior soulignant que « à  travers ce type de grands chantiers, c’est l’économie locale réunionnaise qui est soutenue. Une quinzaine d’entreprises locales est intervenue sur la construction de ce centre de secours».

Située dans l’un des plus gros bassins de population et d’interventions de secours de La Réunion, la caserne de Saint-André accueille 13 Sapeurs-Pompiers à la garde (24H) qui,  au-delà des interventions effectuées sur le territoire de leur commune, interviennent également en renfort ou en substitution sur l’ensemble de bassin Nord-Est. « La situation de ce centre est stratégique pour la commune : il est situé au cœur de la future ville de Saint-André, celle que nous sommes en train de bâtir » a précisé Jean-Paul Virapoullé. 

Le Capitaine Léonce Villandeuil occupera les fonctions de chef de centre ; il sera secondé par l’adjudant-chef Gérard Bédier.

Trois nouveaux centres ont été construits et livrés cette année par le Département pour un montant total de travaux de 11 M€, celui des Avirons (2,5M€), de Saint-Pierre 5,6M€) et aujourd’hui celui de Saint-André (2,9 M€).

Pour en savoir + sur ce nouveau Centre de Secours et d'Incendie, rendez-vous en bas de page

 

Retranscription textuelle de la vidéo :

Commentaire : Le nouveau Centre d’Incendie et de Secours de Saint-André a été inauguré ce mardi 17 juillet. 

Situé sur un terrain de 4890m2 mis à disposition par la commune, l’investissement total s’élève à 2 929 000 d’euros financé à hauteur de 80% par le Département et 20% par la ville de Saint-André. 

 

Cyrille MELCHIOR - Président du Conseil d’Administration du SDIS de La Réunion : « Le Département a mis en place un vaste plan de construction de nouvelles casernes pour le SDIS de La Réunion en partenariat avec les communes, et aujourd’hui, je suis heureux d’être à Saint-André pour l’inauguration de cette caserne. 2,9 millions d’investissement, une caserne toute neuve pour accueillir tout le personnel du SDIS ici à Saint-André. Le plan caserne, la construction de casernes neuves fait partie de cette volonté de donner de meilleures conditions de travail au personnel du SDIS de La Réunion.»

 

Commentaire : Les 37 sapeurs pompiers professionnels ainsi que les 60 pompiers volontaires de cette caserne réalisent prés de 3000 interventions par an. Il devenait nécessaire de leur offrir de meilleures conditions de travail. 

 

Hervé BERTHOUIN - Directeur du SDIS de La Réunion : « Ils étaient dans des locaux vétustes, dans des locaux qui n’offraient pas des conditions de vie correctes et des locaux où il était difficile de reconditionner correctement et rapidement les engins.  c’est vrai que depuis 15 jours ils ont une autre qualité de vie, forcément, par rapport à l’ancien Centre de Secours. Là ils ont un espace de manoeuvre, ce qu’ils n’avaient pas dans leur ancienne caserne. » 

 

Commentaire : La construction de ce nouveau centre concrétise la politique de casernement arrêté par Cyrille Melchior, Président du CASDIS ainsi que par l’ensemble des élus du Conseil d’Administration. 

 

Réalisation : Sophie PECH-ROUGIER,  17 juillet 2018. ©974TVJuillet2018. 

 

Poursuite de la contractualisation des PST, véritables outils au service du développement des territoires communaux.

L’autre étape de ce déplacement, a été consacrée à la présentation des actions et à la signature de la convention du Pacte de Solidarité Territoriale (PST) avec la commune de Saint-André. Avant de rejoindre la Mairie, le Président Cyrille Melchior, le Maire Jean-Paul Virapoullé,  l’adjoint et le 1er Vice-président du Département Jean-Marie Virapoullé, le Vice-président du Département Alain Armand et la Conseillère départementale Viviane Ben Hamida Payet ont posé la première pierre du chantier de l'avenue de la République, dont les travaux d’aménagement sont intégrés au PST.

« Ce pacte que nous signons aujourd’hui s’inscrit dans la continuité de cette démarche de solidarité. Il s’agit de renforcer notre partenariat avec Saint-André afin de rendre l’action publique départementale plus efficace au profit des populations. L’Est accuse un certain retard de développement comparé aux autres microrégions. Pourtant, cette région demeure un territoire à forte attractivité, compte tenu de son dynamisme économique, social, touristique et culturel. Ce Pacte a été validé par les conseillers départementaux le 9 mai dernier. Il prévoit une aide départementale en faveur de la ville de près de 3,8 millions d’euros en investissement et d’1,5 millions d’euros sur le volet fonctionnement. C’est une contribution majeure qui, nous l’espérons, confortera Saint-André dans cette dynamique de développement et de croissance » a déclaré Cyrille Melchior.

Jean-Paul Virapoullé  a remercié le Département pour cet effort  qu’il a qualifié de «  bouffée d’oxygène pour les communes ». Jean-Marie Virapoullé s'est félicité de la signature de cette convention indiquant que « ce PST améliorera la qualité de la vie à Saint-André. L’aide départementale sera de 1,5 M€ pour l’axe social  – soit  10% du budget global -  et plus de 3,7 M€ pour l’axe Investissement». Concernant les actions financées, celles menées au titre de l’investissement porteront entre autres, sur la rénovation des infrastructures de la ville, le renfort, la sécurisation et l’embellissement de l’avenue de la République, la requalification du chemin du Centre, la création d’un centre funéraire et d’un columbarium, la création d’un Pôle socio-culturel à Bras des Chevrettes, la mise en conformité de l’accessibilité des écoles primaires et crèches, l’ouverture d’un CCAS etc. Sur le volet social, les actions validées concernent le portage de repas à domicile, le soutien au développement des centres sociaux, le maintien du lien social et action de prévention santé en direction des séniors, l’ouverture d’un centre d’accueil solidarité, la téléassistance en faveur des personnes âgées et personnes handicapées isolées, sur l’aide aux mutuelles décès pour les publics en situation de précarité,  etc.

 « On ne peut pas travailler les uns à côté des autres, il faut travailler ensemble car cela donne de la cohérence à l’action publique. Aujourd’hui, le Département est auprès de la population de Saint-André » a conclu Cyrille Melchior. A ce jour, le Département a d’ores et déjà validé 16 PST pour un montant total de 58 millions d’euros.

 

Consulter le dossier de presse (ouvre une nouvelle page)

 

Retranscription textuelle de la vidéo : signature du Pacte de solidarité :

Commentaire : Ce mardi 17 juillet s’est déroulée la signature de la convention du Pacte de Solidarité Territoriale avec la commune de Saint-André. Un dispositif initié par Cyrille Melchior, Président du Département afin d’aider les communes de l’île. 

 

Cyrille MELCHIOR - Président du Département : « Ce pacte représente tout simplement un partenariat très fort entre la commune de Saint-André et le Département. Moi je crois qu’on ne peut pas travailler les uns à coté des autres, je veux travailler les uns avec les autres et cela donne de la cohérence à l’action publique et à Saint-André, je sais que le maire et son équipe ont beaucoup d’idées et il y a plein d’actions à mener dans le domaine social et dans le domaine de l’aménagement. Le Département est auprès du maire et des élus de Saint-André, de la population de Saint-André pour le mieux vivre sur cette commune de l’est.»

 

Commentaire : Une signature qui a débuté par la pose de la première pierre du chantier de l’Avenue de la République qui sera le point de départ de l’opération du renouvellement urbain. 

 

Jean-Paul VIRAPOULLE - Maire de Saint-André : « D’abord le premier symbole c’est la solidarité entre le Conseil Départemental et la ville. Le deuxième c’est que ce contrat il va servir à moderniser la ville de Saint-André et à améliorer la qualité de vie de la population. Donc on peut dire 3 axes, embellir la ville, améliorer la qualité de vie et rassembler le plus possible de gens en allant au devant de ces personnes pour qu’elles puissent participer à la vie de la société. » 

 

Commentaire : Après Saint-Pierre et Cilaos en juin dernier, Saint-André est la 3e commune à avoir signé le Pacte de Solidarité Territoriale. 

 

 Réalisation : Sophie PECH-ROUGIER,  17 juillet 2018. ©974TVJuillet2018. 

 


Nouveau Centre de Secours et d’Incendie :

Début des travaux : février 2016

Livraison : décembre 2017

 

Coût de la construction 

Coût de l’opération de construction : 2 929 500 euros TTC, financés par le Département de La Réunion à 80 % et par la ville de Saint-André à 20 %

 

Description et surfaces du futur centre

Le centre est composé de 2 corps de bâtiments : 

-Le premier, parallèle à la rue, regroupe l’administration au rez-de-chaussée et des zones de vie au R+1.

-Le deuxième, perpendiculaire au premier, regroupe des remises pour les engins et de locaux techniques.

-> En totalité, ces deux bâtiments couvrent une surface totale de 1 000 m².

 

-L’aire d’exercices et de manœuvres représente 1 600 m².

 

Le centre de secours de Saint-André en chiffres :

 

Chef de centre : Capitaine Léonce Villandeuil

Adjoint au chef de centre : Adjudant-chef Gérald Bédier

 

13 sapeurs-pompiers à la garde / 2 825  interventions en 2017

 

Moyens humains

37 Sapeurs-pompiers professionnels

60 Sapeurs-pompiers volontaires

6 sapeurs-pompiers en service hors-rang

 

Véhicules opérationnels : 5

2 Véhicules de Secours et d’Assistance aux Victimes (VSAV) 

1 Véhicule de Secours Routier (VSR) 

1 Camion-Citerne Feux de forêts (CCF)

1 Fourgon Pompe Tonne Léger (FPTL)

 

Casernes livrées depuis 2003 :

2003 : Saint-Leu (construction – 2,8M€)

2006 : Sainte-Rose (construction – 750 000 €)

2007 : Trois Bassin (construction – 1,7M€)

2011 : Petite île (réhabilitation et extension – 525 000 €)

2012 : Possession (construction – 2,9M€) et Saint-Joseph (construction – 2,4M€)

2015 : Saint-Denis (réhabilitation lourde – 6,9M€)

2018 : Les Avirons (construction : 2.5M€), Saint-Pierre (construction : 5,6M€) et Saint-André (construction ; 2,9 M€) 

 

Hauteur d’investissement depuis 2003 : 29 M€

Vous aimerez aussi...

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo