Aller au contenu principal
08 août 2019

La découverte des épices à Mascarin et les étapes de la fabrication du sel à La Réunion - 2019

Version texte de la vidéo : La découverte des épices à Mascarin

C’est un domaine de 9 ha de plantation qui conserve soigneusement les plantes indigènes, endémiques et exotiques de La Réunion.

 

Karine ORANGE Responsable de l’Unité Médiation Scientifique et Culturelle

 

« Pendant les vacances on continue de proposer des visites guidées à 11h. La collection réunion, les espèces endémiques et indigènes c’est la collection phare.  Les plantes rares qui ont quasiment disparu de l’Ouest de l’île. Et puis ensuite pour les vacances, on propose la collection plante lontan et à l’intérieur il y a les épices. C’est toujours en rapport à Pierre POIVRE, sinon on peut faire le verger aussi et encore les palmiers.

Ou sur la famille De CHATEAUVIEUX, puisque c’est son ancienne demeure agricole. »

 

Mascarin, Jardin Botanique se dévoile le long de ces sentiers arpentant les 8 collections végétales du domaine. Et pour les vacances, ce sont les épices que découvre le public. Un hommage au 300e anniversaire de la naissance du botaniste Pierre POIVRE.

 

Live

« Le romarin, est-ce que vous connaissez cette plante là ? »

 

Karine ORANGE Responsable de l’Unité Médiation Scientifique et Culturelle

 

« On a une activité avec des jardinières, à l’intérieur il y a des épices. Ensuite, on propose un jeu de test de senteur avec des feuilles toujours en relation avec des épices. Et puis une plantation d’épices. »

 

Version texte de la vidéo : les étapes de la fabrication du sel à La Réunion

Vestige de l’île Bourbon, la saline de Saint-Leu possède les derniers bassins salins de La Réunion. A l’extrémité de la pointe au sel, son musée propose aux visiteurs de partir à la découverte de son histoire et de la fabrication du sel à La Réunion.

 

Jean-Luc RANGAMAPETCHY, Animateur au Musée du Sel

« Le Musée c’est une façon théorique d’expliquer comment on produit le sel, ici à la Pointe au Sel. Y a une partie visite extérieure et une partie intérieure où on découvre quelles sont les conditions exceptionnelles que nous procure ce site de la Pointe au Sel. »

 

Frédéric MORZA est saunier. Ils sont 7 comme lui à perpétuer la tradition de ce métier sur les salines de Saint-Leu. Un savoir-faire et une histoire qu’il partage avec les visiteurs.

 

Frédéric MORZA Saunier

« C’est quand même un site historique, c’est quand même un site la serve toute la communauté réunionnaise. Ce site a été créé pendant la guerre, quand les bateaux ne rentraient plus dans l’île. D’après les anciens, le train té arrête en l’air là, de moun té vien trap do sel si le site. La vraiment aide l’île économiquement, aujourd’hui fo essay gard ça en vie ».

+

S'inscrire à l’évènement

Je propose ma vidéo