17 nov. 2017

Les Espaces Naturels Sensibles

Le Département de La Réunion, un acteur incontournable dans la préservation des milieux naturels exceptionnels de l’île et uniques au monde : forêts, prairies, zones humides, ravines, récifs coralliens...
La collectivité est le 1er propriétaire forestier de l’île et le principal financeur avec l’Europe de la gestion des forêts et des milieux naturels. 95 % des forêts lui appartiennent y compris les forêts départemento-domaniales gérées par l’ONF, par exemple celles du Maïdo, des Makes, de Bélouve, du Volcan…

Le site internet dédié aux Espaces Naturels et à la Biodiversité à La Réunion :
www.cg974.fr/nature

Découvrez en quoi consiste un Espace Naturel Sensible, consultez la liste des ENS, accédez aux infos pratiques (carte, photos, dépliant explicatif illustré, infos pratiques...)

 

   

Le Département de La Réunion conduit depuis près d’une vingtaine d’années, une politique active en matière de préservation et de valorisation de plus de 100 000 ha d’Espaces Naturels, constitués en grande partie de forêts, mais couvrant également une grande variété de milieux remarquables : prairies, zones humides, ravines, récifs coralliens.

Le classement en Parc national, en Réserves nationales (Réserve de l’Etang de Saint-Paul et Réserve marine) et plus récemment l’inscription au Patrimoine mondial de l’Humanité, de la plupart des territoires ainsi protégés ont consacré la politique volontariste menée par la Collectivité.

Le soutien du Département en faveur de la préservation et de la valorisation des E.N.S. s’inscrit dans cette démarche et permet chaque année à plus de 800 000 visiteurs de profiter de ces milieux naturels.

La politique E.N.S. repose sur 3 objectifs généraux :
-    la protection et la valorisation du patrimoine naturel présentant une valeur patrimoniale sur le plan écologique ou paysager
-    l'ouverture au public des sites pour permettre une appropriation de ce patrimoine par le plus grand nombre
-    la préservation de l'environnement au service de l'insertion des publics en difficulté

Des actions sont mises en place en faveur des personnes en situation de handicap : visites sensorielles, en chaises à porteurs, en joëlettes, et dans la forêt de Bélouve un sentier a été aménagé avec un platelage en bois pour être accessible aux fauteuils roulants.

Le Département de La Réunion apporte chaque année une aide financière aux différentes structures avec lesquelles il a passé des conventions pluriannuelles pour leur permettre la gestion des sites.
Le contrôle et la surveillance des actions de gestion sont réalisés par la Collectivité au moyen d'une brigade de gardes.

 

Se rendre dans un ENS :

On prévoit des chaussures de marche, un vêtement contre la pluie,
on garde à l’esprit que la cueillette est interdite,
on ne s’écarte pas des sentiers et pour profiter pleinement de la visite,
on n'hésite pas à se faire accompagner d'un guide.
Les visites encadrées sont payantes
(sauf pendant la Fête de la Nature en mai et les "Weeks ends NatureS" en octobre où les visites et animations sont gratuites),
mais le prix reste symbolique.

 

Trois mots à connaître :

Endémique : une espèce est endémique lorsqu'elle est présente exclusivement dans une région précise et nulle part ailleurs

Exotique : une espèce est exotique lorsqu'elle a été introduite par l'action de l’homme

Indigène : une espèce est indigène lorsqu’on la trouve aussi ailleurs, mais qui était sur l’île avant l’arrivée de l’Homme.

 

 

Une dotation allouée au transport  en faveur des classes de 6ème des collèges publics et privés pour la découverte des Espaces Naturels Sensibles (E.N.S)

Emmener chaque année les élèves de 6ème découvrir un E.N.S

 

L’objectif est de sensibiliser les enfants de demain sur les milieux remarquables de l’île, fruit de la politique de préservation et de valorisation du patrimoine naturel menée par le Département de La Réunion depuis près de vingt ans et représentant aujourd’hui 80% des territoires inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Ces rencontres et partages de connaissances issus de projets pédagogiques construits entre l’établissement scolaire et a structure gestionnaire du site accueillant la classe permettront aux  éco-citoyens de demain de :
-    s’approprier les richesses de la biodiversité
-    appréhender la nécessité de protéger la nature
-    découvrir les métiers de l’environnement

Le dispositif prévoit un financement du transport entre le collège et le site E.N.S., à hauteur de 300€ maximum par année civile et par classe de 6ème.

+

S'inscrire à l’évènement