15 août 2018

Signature du Pacte de Solidarité Territoriale pour les communes de Sainte-Suzanne et de Saint-Benoît - 2018

Cyrille Melchior et Jean-Claude FRUTEAU signent le Pacte de Solidarité Territoriale Cyrille Melchior et Jean-Claude FRUTEAU signent le Pacte de Solidarité Territoriale
les élus posent devant la plaque du pole d'insertion les élus posent devant la plaque du pole d'insertion
Cyrille Melchior et Maurice GIRONCEL signent le Pacte de Solidarité Territoriale Cyrille Melchior et Maurice GIRONCEL signent le Pacte de Solidarité Territoriale
Alain Armand, Cyrille Melchior et Maurice GIRONCEL Alain Armand, Cyrille Melchior et Maurice GIRONCEL
madame de GUINE, Cyrille Melchior et Maurice GIRONCEL devant un taxi social madame de GUINE, Cyrille Melchior et Maurice GIRONCEL devant un taxi social

Sainte-Suzanne est la 9e commune de l’île à signer le Pacte de Solidarité Territoriale (PST).

A l’initiative du Département,  cette convention vise à soutenir les actions de proximité et à favoriser le développement des communes.

« Qui dit Pacte de Solidarité, qui dit investissement, dit également relance de l’activité. C’est en quelque sorte participer au développement économique de notre pays » selon Maurice GIRONCEL, maire de Sainte-Suzanne.

La commune disposera d’une enveloppe de 2,7 millions d’euros pour financer des projets d’investissement et de 657 000 euros pour le financement de projets sociaux.

Le Centre Communal d’Action Sociale de la commune prévoit, grâce au PST, la mise en place d’un dispositif innovant : le taxi social. Un transport adapté qui sera mis à disposition des personnes fragiles et isolées.

 

Dans l’après-midi, à Saint-Benoît, Jean-Claude FRUTEAU signe à son tour le Pacte de Solidarité Territoriale.

Le Département met à disposition de la commune une enveloppe de 3 millions 204 000 euros pour le financement de projets de proximité.

« Il y aura trois axes d’intervention pour notre commune précise le maire : la culture et l’éducation, le patrimoine, et la qualité vie » .

 

Le PST est un nouveau dispositif en faveur de 24 communes de l’île.

Le Département a prévu une enveloppe globale de 75 millions d’euros pour les projets d’investissement et de 15 millions d’euros pour les projets d’investissement, sur une période de trois ans.

 

Version textuelle de la vidéo :

Commentaire

Cyrille MELCHIOR et Maurice GIRONCEL signent le Pacte de Solidarité Territoriale. Sainte-Suzanne devient ainsi la 9e commune de l’île à prendre part à cette convention portée par le Département de La Réunion. 2,7 millions d’euros seront alloués à des projets d’investissement et 657 000 euros pour des projets sociaux.

 

Maurice GIRONCEL Maire de Sainte-Suzanne

« Qui dit pacte de solidarité, qui dit investissement, dit également relance de l’activité et le BTP vous savez, il en a beaucoup besoin. Et l’activité c’est du travail, c’est la population qui travaille et c’est mieux ainsi. C’est participer en quelque sorte au développement économique de notre pays ».

 

Commentaire

Le Centre Communal d’Action Sociale de la commune proposera, grâce au financement du Pacte de Solidarité Territoriale, un service innovant : le taxi social.

Ce transport adapté sera mis à disposition des personnes fragilisées et isolées.

 

Monique de GUINE Future utilisatrice du taxi social

« Sortir pour faire des courses, sortir, aller un peu jouer au loto, le médecin, le pharmacien tout… Il va nous rendre un grand grand service. A moi et à tous mes amis qui sont là-bas aussi.

 

Cyrille MELCHIOR Président du Département de La Réunion

« Quand je suis avec madame de GUINE, comme ce matin. Cela me touche énormément, et je me dis : que peut on faire pour lui venir en aide, lui apporter une solution ? Et bien la solution, quand on mutualise nos moyens, Commune-Département, on peut la trouver ensemble. Et ensemble on construit des dispositifs, c’est ça qui est important. Venir en aide par la proximité aux populations les plus en difficultés.

 

Commentaire

Le Président du Département s’est ensuite rendu à Saint-Benoît. Le maire de la commune Jean-Claude FRUTEAU signe à son tour le Pacte de Solidarité Territoriale. Une enveloppe d’un montant de 3 millions 204 000 euros sera mise à disposition par le Département pour le développement de projets de proximité.

 

Jean-Claude FRUTEAU Maire de la commune de Saint-Benoît

« Dans un premier temps 3 axes : la culture et l’éducation, deuxièmement le patrimoine et la qualité de vie ».

 

Les élus se sont ensuite rendus à la maire annexe de Sainte-Anne. Un site qui sera réhabilité, en partie, grâce au financement du Pacte de Solidarité Territoriale.

Vous aimerez aussi...

Plan de mandature du Conseil départemental de La Réunion 2021-2028